Vauillez activer JS

L'excellence opérationnelle au service de la qualité.

Le 17/11/2017 | Partager:

Inutile de parler d’une progression industrielle si les opérateurs chargés de faire fonctionner les équipements et les outils nécessaires pour concrétiser cette progression ne suivent pas  eux-mêmes des programmes d’amélioration. L’opérateur reste la cheville ouvrière sur laquelle toute entreprise compte pour être plus compétitive et faire face à la concurrence. D’où l’intérêt d’adoption par les managers d’un  procédé nommé « l’excellence opérationnelle » qui se fixe parmi ses principaux objectifs le soutien de la qualité.

L’excellence opérationnelle : un moyen essentiel pour promouvoir la compétitivité.

L’excellence opérationnelle a comme objectifs, l’amélioration de la production et des performances, le perfectionnement de la qualité et la réduction des coûts. Des objectifs de base, sur lesquels doit se focaliser toute entreprise qui se veut performante. Les initiateurs de ce procédé y voient un moyen essentiel qui permettra à toute entreprise d’être plus compétitive.

Les facteurs déterminants qui aident à atteindre les objectifs de l’excellence opérationnelle sont : la capacité de comprendre les besoins et les attentes du client, l’aptitude des opérateurs à innover des solutions et les appliquer en plus de l’amélioration et l’optimisation des processus. L’intelligence collective est aussi parmi les notions essentielles dans l’application de l’excellence opérationnelle. Elle aide à motiver les opérateurs pour assurer leur implication dans le processus de production. D’où le rôle primordial des managers qui sont appelés à amener les opérateurs à concrétiser les différents objectifs tracés par la société (performance, qualité, etc.).  

L’amélioration de la qualité et de la productivité : des objectifs majeurs de l’excellence opérationnelle.

Améliorer la qualité des produits fait partie des objectifs majeurs de l’excellence opérationnelle.  Pour cela, elle se base sur des principes qui constituent les principes essentiels  des méthodes comme le Lean Management, le Lean Six Sigma, etc.

L’excellence opérationnelle se distingue par ses principes qui sont : la prise en compte des attentes du client, la recherche de l’efficacité et la réduction des erreurs, des défauts et des coûts.

L’excellence opérationnelle vise donc de faire les rectificatifs nécessaires afin d’atteindre des niveaux élevés de qualité, surtout à travers l’amélioration des conditions de travail des employés et des différentes étapes de production, sans perdre de vue  également les fins quantitatives, calculables à partir d’un certain nombre d’indicateurs.

Pour conclure, on peut se permettre de dire que la réussite d’un programme d’excellence opérationnelle passe par un Management à l’écoute, impliqué, participatif et surtout porteur de cette démarche. Sans négliger le rôle des équipes terrain motivées qui s’expriment et par conséquent dévoilent les pistes d’amélioration tout en plaçant le client au cœur de la démarche.